Climate Change Performance Index : la Belgique à la 32e place sur 60

La Belgique occupe la 32e position du classement relatif à l’efficacité de la lutte contre les changements climatiques des pays les plus polluants du monde.

Le « Climate Change Performance Index » (CCPI) est un classement international visant à objectiver la comparaison des efforts climatiques fournis par 56 pays et l’Union Européenne, totalisant ensemble plus de 90 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Le podium, réservé aux pays qui mettront en œuvre des politiques suffisantes pour respecter les engagements de l’Accord de Paris de rester nettement sous les 2°C et de poursuivre les efforts en vue de rester sous les 1,5 °C, reste vide. Viennent ensuite la Suède, la Lituanie et le Maroc.

L’Europe des 28 (EU28) est classée à la 21e position et la Belgique à la 32e position.

La note médiocre de la Belgique, sous la moyenne européenne, tient notamment au fait qu’elle n’est actuellement pas en bonne voie pour réaliser ses objectifs climatiques européens à l’horizon 2020.

D’une part, au lieu de continuer à diminuer, les émissions belges de gaz à effet de serre sont légèrement reparties à la hausse en 2015 et 2016. Si la tendance actuelle se poursuit, les émissions belges seront supérieures à l’objectif en 2020.

D’autre part, les incertitudes de ces dernières années en termes de vision énergétique ont plombé l’investissement dans les énergies renouvelables. Si la Belgique a toujours été sous la moyenne européenne en termes de pourcentage d’énergie renouvelable, notre pays avait, au début de la décennie actuelle, fourni un réel effort pour combler partiellement ce retard.

« La Belgique ne peut plus se reposer sur ses efforts antérieurs, il est grand temps que nos décideurs passent à la vitesse supérieure et définissent un plan climat qui mette notre pays sur la bonne voie pour 2030 » indique Julie Vandenberghe, experte climat du WWF.

A l’occasion de la COP23, les organisations environnementales (Inter-Environnement Wallonie, Bond Beter Leefmilieu, Greenpeace et WWF) demandent aux gouvernements régionaux et fédéral de passer à la vitesse supérieure pour implémenter l’Accord de Paris en Belgique. Ceci implique une ambition renforcée pour la politique climatique à l’horizon 2030.

Le rapport « Climate Change Performance Index 2018 » est disponible ici (en anglais).