Les scénarios futurs

Sur base des modèles climatiques, le GIEC estime que la température moyenne de la planète augmentera encore de 0,3 à 4,8°C au cours de ce siècle, en fonction des mesures qui seront prises. Pour disposer d’un aperçu plus précis des conséquences du changement climatique, le GIEC a élaboré quatre scénarios possibles pour le futur.

Les scénarios RCP (Representative Concentration Pathways) sont utilisés dans le cinquième rapport du GIEC pour modéliser l’évolution du climat. Le scénario RCP2.6 correspond à une politique climatique très ambitieuse. RCP6.0 et RCP8.5 présentent deux scénarios possibles, où peu de mesures climatiques auraient été prises et où peu d’avancées technologiques auraient pu être utilisées.

Même avec une politique climatique très ambitieuse (RCP2.6), on s’attend à ce que la température globale augmente quand même de 0.3 à 1.7°C (environ 1°C) d’ici 2100. Si l’on ajoute cela à la hausse de 0,85°C déjà constatée au siècle passé, la perspective d’augmentation de 2°C – généralement considérée comme seuil critique – se rapproche dangereusement.