L'augmentation de la température globale

La température globale est la température moyenne à la surface de toute la planète. Il n'est pas simple de calculer cette température. Ce n'est pas un simple thermomètre qui mesure la température globale. Les données proviennent de ballons-sondes, de satellites et de milliers de thermomètres disséminés à travers le monde entier, et sont combinées à des milliers de mesures de température à la surface des mers. D'après ces mesures, il semble que les températures moyennes à la surface de la Terre a augmenté de 0,85°C depuis 1880.

Les scientifiques ont reconstitué les températures des 1000 à 2000 dernières années et cette recherche montre que la température a diminué lentement au cours des 1000 dernières années, avec un revirement brusque durant le 20e siècle. Ce graphique est connu pour sa forme en crosse de hockey. Il est compliqué de calculer les changements de température précis. Avant 1860, les températures n'étaient pas mesurées systématiquement. Heureusement, il existe d'autres manières de savoir si dans le passé les températures étaient plus chaudes ou plus froides.

Un réchauffement de 0,85°C semble à première vue très peu et négligeable. Impossible de sentir soi-même la différence. Mais si l'on examine cette hausse à l'échelle de la planète, on constate qu'il s'agit d'une augmentation très importante et aussi très rapide.



Pour donner une idée : durant la période la plus froide de la dernière période glaciaire – il y a près de 18 000 ans – la température n'était que de 4°C inférieure à aujourd'hui et à l'époque une épaisse couche de glace recouvrait une grande partie de l'Europe et de l'Amérique du Nord. Une différence de 0,85°C constitue donc une modification importante pour la Terre lorsque l'on observe la planète dans son ensemble.