L'apparition des combustibles fossiles

Vidéo

Le cycle du carbone

Sous l'effet du rayonnement solaire, les plantes absorbent le CO2 dans l'atmosphère durant le processus dit de photosynthèse. Les plantes transforment ensuite ce CO2 en des combinaisons organiques plus complexes telles que le glucose et la cellulose.

Lorsque la plante meurt, la décomposition libère des gaz comme le méthane (CH4) et le CO2. Ces gaz sont libérés dans l'atmosphère, de sorte que la boucle est bouclée. Même lorsque les plantes sont brûlées, par exemple lors de la destruction par le feu de forêts pour faire place à des zones cultivables, les combinaisons organiques plus complexes sont de nouveau dissociées en CO2 et, en cas de combustion incomplète, en monoxyde de carbone et en méthane. La boucle est de nouveau bouclée.

Lorsque la plante meurt et est rapidement recouverte d'une couche de boue, il existe une probabilité qu'elle ne puisse pas se décomposer normalement. Étant donné les gaz qui les recouvrent, les gaz ne peuvent pas s'échapper et la matière résiduelle est « emprisonnée ». Dans des conditions particulières (pression et température adéquates) et au cours de millions d'années, les restes de plantes et d'animaux sont comprimés pour former du charbon, du pétrole ou du gaz. Étant donné que ces combustibles sont issus de restes de la vie végétale et animale issus du passé de la Terre, nous les appelons combustibles fossiles.