Dérégulations des océans

Vidéos

Dans le Sud : le niveau des mers monte

Le macareux face à de nouvelles espèces

La tortue verte face à la montée des eaux

L'huitrier pie face à l'acidification des mers

Willy Versluys - pêcheur, Belgique

Penina Moce - pêcheuse

Les scientifiques prédisent que la température de l'atmosphère aura augmenté en moyenne de 1 à 3,7 °C en 2100. Les océans seront plus chauds, ce qui aura diverses conséquences.

Le niveau des océans augmente notamment en raison de la dilatation thermique des océans : l'eau chaude occupe un volume plus important que l'eau froide.

Un autre facteur qui contribue à l'élévation du niveau des océans est la fonte des glaciers continentaux et des calottes glaciaires du Groenland et de l'Antarctique. Rien qu’au Groenland, la quantité de glace, si elle venait à fondre est suffisante pour faire monter le niveau des océans de 7 m.

Au cours du XXe siècle, on a pu constater une élévation du niveau des océans de 19 cm en moyenne. Suite attendue en 2100 d’après le GIEC: une augmentation moyenne du niveau des océans de 40 centimètres suivant l'hypothèse la plus optimiste et de 63 cm suivant le scénario le plus alarmiste.

Il n’y a donc pas de certitudes sur l’ampleur de la montée du niveau des océans  mais il est certain que celle-ci menace directement l'habitat et l’approvisionnement en nourriture de nombreuses personnes. Ce seront surtout les populations du Sud qui seront touchées.   

Les coraux sont très sensibles aux augmentations de températures et  ainsi que le plancton qui constitue la base de la chaîne alimentaire marine.

  • Une dérégulation des courants océaniques

A l'échelle mondiale, l'océan continuera à se réchauffer durant le XXIe siècle, de la chaleur sera absorbée par la surface et pénétrera l'océan en profondeur ce qui pertubera la circulation océanique. L'AMOC (Atlantic Meridional Overturning Circulation) sera le courant le plus affecté. Il pourrait s'affaiblir à partir de 2050 ce qui aura un impact direct sur le climat en Europe de l'Ouest.