Fonte des glaciers et des calottes polaires

Vidéos

Dans le Sud : les glaciers fondent

Le pingouin face à la fonte des pôles

Le léopard face à la fonte des glaciers

L'ours polaire face au réchauffement des pôles

Les glaciers sont en train de rétrécir depuis la fin du petit âge glaciaire (vers 1850), mais depuis quelques dizaines d'années, ils fondent à un rythme que la tendance historique ne peut expliquer. Les scientifiques prévoient que la température moyenne sur la Terre augmentera de 1 à 3,7 °C au cours des cent prochaines années. Des simulations montrent qu'une augmentation de la température d'environ quatre degrés provoquerait la disparition de presque tous les glaciers. Même dans le cas du scénario le moins catastrophique d'un réchauffement d'un seul degré, le volume des glaciers continuerait à diminuer au cours du prochain siècle, même avec une augmentation des précipitations (le réchauffement augmentera l'évaporation de l'eau et par conséquent les précipitations). La poursuite de la fonte des glaciers au cours du XXIe siècle occasionnera des inondations (notamment par la rupture  de lacs glaciaires) ainsi que des pénuries d'eau pour des millions de personnes.

Le pôle Nord et le pôle Sud n'échappent pas non plus aux conséquences du réchauffement climatique. Le pôle Nord se réchauffe plus vite que le reste du monde. L'hiver 2014-2015 fut à cet égard remarquable. La surperficie de la banquise a atteint au plus 14,54 millions de km2 soit 1,10 millions de km2 sous la moyenne des 15,64 millions de km2 mesurée de 1981 à 2010 et 130 000 km2 en dessous du précédent minimum en 2011.  À la fin du XXIe siècle, toute la glace d'été devrait avoir complètement disparu.