Quelles sont les solutions ?

Document

Vidéos

Bio-planet en action

Le collège de Comines en action

Des chercheurs en action

Un chercheur en énergie éolienne en action

Saint Nic et Fouettard ne prennent plus l'avion

Gand passe à l'action

La STIB passe à l'action

Des jeunes passent à l'action

Pour limiter les conséquences négatives des changements climatiques, les scientifiques estiment que le réchauffement de la Terre ne peut pas dépasser 2°C par rapport au niveau de température d’avant la révolution industrielle. Mais on se dirige cependant de plus en plus vers le seuil critique de 1,5°C.

Pour limiter le réchauffement de la planète, nous devons réduire les émissions de gaz à effet de serre de 80 % à 95 % d’ici 2050 par rapport à la quantité émise en 1990. De nombreuses études démontrent déjà que cet objectif est réalisable, mais il faut entreprendre d’urgence des actions d’envergure et ce, à tous les niveaux.

Modifier la façon de fonctionner d’une société entière est tout sauf évident. Cela exige généralement des efforts de longue haleine de la part des nombreux secteurs et acteurs qui exercent une influence sur le mode de vie de cette société. Pour mettre en œuvre des modifications significatives, il faut généralement instaurer des incitants. Il est donc indispensable que le pouvoir politique prenne des dispositions en ce sens.

Mais les pouvoirs publics et les grandes entreprises ne sont pas les seuls à devoir prendre leurs responsabilités. Le mode de vie de millions de personnes a également un impact sur notre climat.

De toutes les activités humaines provoquant l’émission de gaz à effet de serre, la combustion de carburants fossiles est de loin la principale. Environ 60 % des émissions de gaz à effet de serre sont constitués de CO2 dégagé lors de la combustion des carburants fossiles pour la production d’électricité, les transports, les processus pétrochimiques et industriels, le chauffage, etc. En ayant recours à des sources d’énergies renouvelables et performantes sur le plan énergétique, d’importantes réductions d’émissions de gaz à effet de serre sont à portée de main.

Pour beaucoup de gens, la déforestation est un problème très lointain et dès lors souvent négligé. Cependant, cette pratique est responsable, avec le changement de l’affectation des terres, de 15% des émissions de gaz à effet de serre ! Restreindre ces opérations de déforestation est dès lors une priorité de la lutte contre les changements climatiques.

Au niveau politique