International

Un aperçu des dates et accords importants en politique climatique internationale :

Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (en anglais UNFCCC: United Nations Framework Convention on Climate Change) : cet accord a été approuvé lors du Sommet des Nations Unies sur l’Environnement et le Développement de 1992 à Rio de Janeiro. Le but ultime de la Convention était de stabiliser la concentration de gaz à effet de serre dans l’atmosphère afin d’empêcher toute modification climatique dangereuse. Mais aucun objectif quantitatif et aucun timing précis n’y avaient été attachés. En savoir plus.

Protocole de Kyoto : en 1997, le Protocole de Kyoto a constitué l’étape suivante du processus. Ici, des engagements stricts ont été pris. Ainsi, les pays industrialisés devaient collectivement atteindre, pour 2012, un niveau d’émissions de gaz à effet de serre 5 % en deçà du niveau de 1990. De nombreux objectifs précis ont été fixés. Par exemple, l’Union européenne devait réduire ses émissions de 8 % par rapport à 1990, les États-Unis de 7 % et le Japon de 6 %. Le Protocole de Kyoto, qui est entré en vigueur en février 2005, a été ratifié par 193 pays (qui l’ont donc transposé dans leur législation). Mais les États-Unis – responsables d’un tiers des émissions totales de gaz à effet de serre des pays industrialisés – n’ont toujours pas mis en œuvre le Protocole, ni son prolongement, et ne sont donc pas liés aux objectifs de réduction. En savoir plus.

Post-Kyoto : Suite au sommet sur le climat de Doha de 2012, le Protocole de Kyoto a été prolongé. Cependant, les pays qui ont ratifié cette prolongation ne représentent que 15 % des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial. Il devient donc urgent de trouver un accord global, ambitieux, contraignant et juste qui permette d’atteindre les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre recommandés par le GIEC. Ce sera l’objectif à atteindre à Paris en 2015. En savoir plus.



© WWF-Canon / Richard Stonehouse