Smart grid

La production d’énergie durable augmentera fortement au cours des prochaines années. La production de l’énergie renouvelable n’est cependant pas constante. Elle dépend de facteurs externes comme l’ensoleillement  et la force du vent. En outre, l’électricité est une forme d’énergie que l’on stocke difficilement. Ce qui a pour conséquence qu’il n’est pas simple de réserver l’excédent produit à un certain moment pour une période en déficit de production. Au niveau local, la production et la consommation ne sont pas toujours en adéquation.

Le deuxième défi à relever est de gérer une consommation énergétique qui ne cessera jamais de croître, en raison par exemple de la montée en puissance des véhicules électriques. Dans un avenir proche, lorsque de nombreuses voitures électriques rechargeront leur batterie en même temps, le réseau électrique connaîtra immanquablement des problèmes de capacité.

Pour l’éviter, nous devons optimiser la distribution de l’électricité. Il faut donc créer un réseau électrique plus intelligent, que l’on désigne sous le nom de « smart grid ». Concrètement, cela signifie que tous les composants du réseau électrique peuvent communiquer entre eux afin que l’offre et la demande parviennent à s’équilibrer. Ainsi, vous rechargerez de préférence votre voiture électrique au moment où de l’énergie solaire locale bon marché sera disponible et non pas avec l’électricité onéreuse produite par une centrale nucléaire.

L’objectif ultime des « smart grids » est de créer un réseau énergétique plus robuste, plus écologique et meilleur marché.